Actualités

Partager sur :
08 avril 2021
Association

BADGE - lettre d'info 124 - avril 2021

Vue 98 fois

Newsletter BADGE Externe Avril 2021

 

 

Lettre d'information interne Avril 2021 - N ° 124

EDITO


Inventaire à la Prévert.

  • Une solution de signature électronique permettant de sécuriser et certifier des documents juridiques dans le respect de la réglementation française,
  • Des piles à hydrogène, un vélo à hydrogène, un groupe électrogène portatif à hydrogène, 
  • Une solution qui simplifie l’expédition de vin dans le monde entier depuis les producteurs,
  • Un contrôle non destructif de très haute résolution des matériaux par l’utilisation d’une machine émettant des positons, l’anti particule des électrons,
  • Des bornes de recharge électrique et leur écosystème (réservation, personnalisation) pour clients particuliers, entreprises ou pour les municipalités,
  • Des candidats médicaments capables d’inhiber simultanément deux types de mort cellulaire pour application dans le traitement du cancer,
  • Une solutions innovante de traitement de surfaces contre les contaminations biologiques,
  • Un moteur universel d’exploitation, d’extraction et de calcul accédant à n’importe quelle base de données.

Il n’y a pas « Quatre fossoyeurs, un juge d’instruction en vacances installé sur un pliant, un receveur des contributions, ni un ou plusieurs ratons-laveurs » et ce n’est pas l’inventaire de Jacques Prévert dans Paroles (1946).


Cette liste, non exhaustive, est un extrait des projets en instruction chez BADGE qui vont bientôt entrer dans leur phase de financement. Elle décrit la grande variété de projets qui nous sont soumis avec toujours comme caractéristique commune, leur caractère très innovant.

Mais comment investir dans autant de start-up ? La création de la SIBA BADGE 2021 qui est en cours, décrite plus loin dans cette newsletter, permettra l’investissement dans une dizaine ou une quinzaine de projets après validation par son Comité d’Investissement.

On parle beaucoup des 200 Milliards d’euros non dépensés par les français du fait de la pandémie, accumulés dans le bas de laine des ménages. Qu’une partie vienne alimenter l’investissement direct dans des start-up pour renforcer leurs fonds propres ou les aider dans leur développement ne peut que favoriser la croissance et la création d’emplois dans notre pays.

Amicalement,

Jacques Tamisier
Président des Business Angels des Grandes Écoles

PORTRAIT
Vladimir Grudzinsky, CEO co-fondateur de CarJager

 

 

 

CarJager c’est ?

CarJager est l'outil digital le plus pointu de recherche et de vente d'automobiles sportives et de collection basé sur des fonctionnalités communautaires. En 2021, pour faciliter la vie du collectionneur, CarJager accélère le développement de fonctionnalités permettant à ses clients d’accéder facilement à des services (assurances, etc.), à l’achat de pièces détachées par la mise en relation rapide entre l’offre et la demande.


Comment êtes-vous arrivé chez BADGE pour soulever des fonds ?

Alors qu’on travaillait sur le projet CarJager, une ancienne collaboratrice nous a parlé des Business Angels des Grandes Ecoles. M’est alors revenu le souvenir lorsqu’à 27 ans je créais ma première société, Rézocar vendue récemment à la Société Générale, j’assistais avec mon père à une conférence organisée par l’X dont il est issu. Le lien était fait entre mon besoin de lever des fonds pour ce deuxième projet, CarJager, et le financement possible par les adhérents de BADGE.

Que retenez-vous de votre parcours et de votre accompagnement par l'équipe BADGE ?

Votre réseau de BA présente un processus clair et exigeant pour parvenir à lever des fonds. Ca ne pose pas de problème lorsqu’on est motivé et à la recherche de financement pour sa start-up de devoir fournir l’ensemble des documents nécessaires exigés par la plateforme BADGE. Suivre un processus clair, bien rythmé pour que notre dossier soit étudié, accompagné afin de parvenir à la présentation de l’entreprise devant les investisseurs de BAGDE est totalement satisfaisant. CarJager a été séduit autant par la diversité des profils tant de l’équipe BADGE bienveillante, à l’écoute, très professionnelle qui nous accompagne tout au long du processus, que par celle de ses adhérents investisseurs.

Parmi les différents réseaux rencontrés, quels sont les éléments différenciants qui vous ont séduit pour avancer sur votre projet ?

J’ai fait appel à BADGE mais aussi à mon réseau privé de BA. Je pense qu’il serait intéressant que l’entreprise financée puisse être davantage en lien direct avec les adhérents investisseurs de BADGE afin de pouvoir leur faire part en temps réel de notre développement, des avancées de la start-up dans laquelle ils ont investi.


Comment vous et vos collaborateurs avez vécu l'année écoulée dans le cadre de cette crise sanitaire mondiale ?

CarJager n’a pas pâti de façon dramatique de cette crise sanitaire. Au contraire le premier confinement 2020 a été enrichissant. Il nous a donné l’occasion de nous retrouver avec toute l’équipe dans une grande maison, de travailler ensemble dans ce nouveau cadre, d’avoir le temps de se poser  sereinement sur des dossiers qu’en temps ordinaire on n’a pas le temps d’aborder. 

 

Votre activité a-t-elle été fortement ou non impactée par le confinement ?

Si le trafic sur notre site a augmenté de façon considérable au cours du premier confinement nous avons été impactés de mars à mai 2020 d’un point de vue logistique lorsque les transporteurs ne pouvaient pas circuler pour acheminer les véhicules et pièces détachées, fruits des transactions entre vendeurs et acheteurs. Comme pour beaucoup, la pandémie pèse plus sur le moral des équipes que sur l’activité même de l’entreprise qui, en accélérant son développement digital a tout de même vu une progression considérable du trafic sur son site. Nommée « Success story de l’année » dans une étude … CarJager se développe et continue à recruter.

Vous êtes-vous senti soutenu par BADGE et autres institutionnels pendant cette période ?

Sur ce marché de niche où les collectionneurs passaient davantage par les salles des ventes et circuits spécialisés, CarJager avec son processus rigoureux et d’accompagnement total a vu venir des collectionneurs traditionnels sur son portail. Une vente record sur une Alfa Roméo a ainsi été réalisée via le site CarJager.
Revue de presse - www.carjager.com

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

Compte tenu du confinement lié à la pandémie de la Covid 19, toutes nos réunions se font actuellement par visio-conférence. Nous espèrons que les mesures progressives du déconfinemont permettront de vous accueillir à nouveau.

 

>>> PRÉSENTATIONS DE PROJETS

 

Réunions mensuelles avec présentation de projets innovants en recherche de fonds animés par Michel Huet , Secrétaire Général, chargé de l'Instruction.
Réservées à nos adhérents. Non-adhérents, demandez votre invitation.

Lundi 12 avril 2021 à 17h30

Réunion mensuelle par Zoom ou en présentiel 

Les informations vous seront communiquées prochainement.

 

S'inscrire

Mardi 4 mai 2021 à 17h30

 

Réunion mensuelle par Zoom

Les informations vous seront communiquées prochainement.

 

S'inscrire

NOS INFORMATIONS UTILES

 

La SIBA BADGE 2021 est créée; souscrivez!

Les bulletins de souscription (réservés aux adhérents) sont disponibles.
Pour plus d'information, contacter SIBA 2021

RESEAU ET PARTENAIRES


FRANCE ANGELS 




CONSULTEZ LES NEWSLETTERS DE NOS PARTENAIRES ECOLES

Dixit - La newsletter de l'Ecole polytechnique
Insight - La revue de l'Institut Polytechnique de Paris
PSL : La lettre de Mines ParisTech
La newsletter de X-Novation

Nos derniers closing

Badge participe à la levée bridge du projet Immoblade de protection solaire robuste et personnalisée

 

Malgré l’arrêt de l’activité pendant 2 mois dans le bâtiment, les dirigeants de la société ont passé des jalons importants au cours de l’année 2020: certification du produit Ministore au titre des Enquêtes de Technique Non courante (ETN) ; validation des performances de réduction du rayonnement solaire transmis en été et de maintien en hiver ; obtention de 3 commandes significatives en fin d’année. Les investisseurs Badge du 1er tour de 2019 et ceux des autres clubs de BA ont accompagné les dirigeants en fournissant fin 2020 et début 2021 les fonds qui, avec le levier des emprunts souscrits et des subventions reçues, permettent de préparer une nouvelle levée courant 2021 pour parfaire le parcours de certification, accélérer la commercialisation et franchir une nouvelle étape dans l’industrialisation.

var emoji_array = {}; emoji_array['like'] = "J'aime"; emoji_array['love'] = "J'adore"; emoji_array['haha'] = "Haha"; emoji_array['wow'] = "Waow"; emoji_array['sad'] = "Triste"; emoji_array['angry'] = "Grr";
J'aime

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.