Actualités

Partager sur :

Faites-nous rêver / Energy Boat Challenge

14 juin 2022 News du réseau
Vue 102 fois

Energy Boat Challenge fait partie des projets étudiants subventionnés cette année par ENSTA Alumni dans le cadre de l'appel à projets Faites-nous rêver.

 

Comme l’an dernier, ENSTA Paris sera représentée à Monaco pour participer au Monaco Energy Boat Challenge. Le défi relevé est de construire une structure de bateau à propulsion électrique, dans le but de faire émerger des innovations pour le yachting de demain.

 

L’équipe ENSTA Paris fait partie de l’Energy Class, pour laquelle les coques sont des coques de catamaran standardisées. La différence de performance se fera donc par la qualité de la propulsion du moteur, la légèreté de la structure et les performances des batteries. Les bateaux s’affronteront lors de trois épreuves différentes : une épreuve de slalom pour mettre à l’épreuve l’agilité du bateau, une course d’endurance de 2h et une épreuve de sprint. Pour relever ce défi et représenter ENSTA Paris, une équipe de 11 élèves de 1A s’est formée en septembre et a repris le travail des 2A partis en stage.

 

Pour ce qui est de la structure du bateau, l’équipe a repris la même structure que celle de l’édition passée mais l’a affinée comme elle était trop large et donc trop lourde. Le cockpit aussi a été revu pour être plus léger et rigide. Enfin, les batteries ont été placées à l’arrière du bateau et leur position pourra être ajustée pour diminuer au maximum la traînée du bateau. 

 

Les batteries utilisées l’année dernière n’étaient pas adaptées. Grâce à l’Association des Alumni, l’équipe a eu des financements supplémentaires pour acheter les batteries de l’ESTACA à Laval. Leurs batteries Lithium Manganèse Cobalt présentent les caractéristiques optimales pour une utilisation à forte décharge pour le sprint, tout comme une densité énergétique idéale afin d’aller le plus loin possible lors de la course d’endurance.

 

En ce qui concerne la direction, elle a aussi évolué depuis juillet 2021. L'an dernier, l'équipe avait opté pour un système électrique et, le jour du challenge, un des servomoteurs qui n'était pas complètement étanche a pris l'eau, concluant à leur abandon. Cette année, le choix s’est porté sur une direction mécanique, plus fiable. Pour avoir un système plus modulable et fonctionnel, l’équipe a usiné elle-même les pièces au fablab de Polytechnique, apprenant également à utiliser les machines.

 

Les quelques tests faits sous l'eau ne révélant pas de problème lors de la dernière édition, l’équipe a décidé de réutiliser la même propulsion. L'idée nouvelle de réaliser une double motorisation n’a pu quant à elle être mise en œuvre faute de temps suffisant, et l’équipe est restée sur le système précédent. Elle s’est par ailleurs intéressée à estimer les performances du système à l'aide de simulations numériques afin de comparer avec les performances des autres équipes les années passées, et ce afin d’optimiser la consommation d'énergie pour les différentes courses. 

 

L’équipe remercie chaleureusement ENSTA Alumni de lui avoir renouvelé sa confiance cette année et de lui avoir permis de réaliser ce projet. 




J'aime

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.